• je me fais chier et j'ai une profonde envie de tuer sans donc voilà

    Jai merdé, mais j'ai envie de faire ça, du point de vue de mon personnage dans la fanfic d'Eden. Donc si Eden-sama veut que je supprime ça, pas de soucis jtm bisous sur ta raie

    ____

    EDEN

    . . . (oui j'essaie de faire pareil sinon ça fait effet wattpad moche)

    Il ne rajouta pas un mot, et sortit. Je tentai de le suivre pour le rattraper, mais trop tard, il avait déjà transplané. De rage, je jetai le médaillon à terre et m'assit, serrant mes genoux contre moi, les larmes aux yeux. Cole arriva alors vers moi et s'assit à mes côtés, et me prit dans les bras.

    ___

    MARINE

    Depuis que tout ce merdier avait commencé, j'étais anéantue. Je faisais tout pour paraître un minimum joyeuse pour ne pas inquiéter les gens que j'aime et qui m'aiment. Ma sœur, Luna... 

     Y avait tout le monde sauf quelqu'un qui me manquait.

    Eden.

    Elle me manque. J'avoue que je ne discutais pas énormément avec elle. Elle était plus avec Coralie et Sans, tout ça. Moi j'étais plus avec Luna et ma sœur. Mais qu'est ce qu'elle me manquait.

    Les autres je m'en fichais un peu. Tout ce qui m'importait c'était ma sœur, Eden et Luna. Elles étaient toujours là pour moi.

    Aujourd'hui j'allais rejoindre Luna au buffet. Mais je vis quelqu'un que je connaissais. Quelqu'un qui connaissait quelqu'un que j'ai envie de voir.

    C'était Sans.

    Je 'en foutais de lui, tout ce que je savais c'est qu'il arrivait à rendre heureuse Eden. Mais je ne pus m'empêcher de lui sauter au cou avec un grand sourire. J'allais voir Eden.

    "-Sans! Sans! Tu peux pas savoir comme je suis heureuse de te voir, je-

    -Lâche moi."

    Il merepoussa, mais je m'en beurrait la raie. Je continuais de faire mon sourire débile mais sincère que je n'avais pas fait depuis un long moment.

    Sns était  pâle et il paraissait mal en point. Tout à l'heure j'irai le soigner avec Luna. Mais le plus important, c'était Eden.

    "-Sans, où est Eden?

    -Elle est pas là.

    -Me dis pas qu'elle est mor-

    -Non

    -Alors elle est où?

    -J'ai transplané sans elle."

    Tout mon sourire et mes émotions joyeuses s'étaient transformées. La rage. La colère. La tristesse. Tout ce que vous voulez. Qu'est-ce qu'il a pu foutre pour transplaner sans elle? J'essayais de dissimuler ma colère. Je ne me voyais pas mais j'étais sûre que mon regard joyeux c'était transformé en vide total.

    "-Oh, je.. je vois. Allez viens Sans, on va te soigner avec Luna."

    Il acquiesca sans plus parler. Je le trouvais désagréable, même si je ne lui avais jamais vraiment parlé auparavant. Je sais qu'il n'est pas comme ça.

    Nous le soignons avec . Pendant que les bandages agissaient, j'emmenais Luna dans une autre salle et elle me dit:

    "-Marine, où est Eden?

    -Justement Luna. Ce gros connard a transplané sans elle. Je m'en fous de lui, si tu savais. Le soigner c'est la moindre des choses. Mais j'en ai rien à battre de sa petite personne de merde qui ne pense qu'à son gros cul bourré de graisse. Il faut que tu m'aides. Je vais le faire souffrir."

     L'expression tranquille de Luna s'était transformée en expression apeurée parce que j'allais faire à ce gros bâtard. En y repensant, elle et moi, on était vraiment les opposées niveau caractère. Je lui fis un câlin pour la rassurer et on alla s'occuper de Sans. Sans cœur oui.

    Une heure plus tard, alors qu'il marchait dans le couloir, seul, j'alla derrière lui discrètement et lui attrapa les deux mains que je plaçait derrière son dos pour qu'il ne bouge plus. Il hurla.

    "Chhht. Ferme ta gueule bouffon."

    Je l'emmena dune pièce sombre et l'attacha avec des trucs au pif que j'avais préparé. Ça marchait plutôt bien. Je lui foutu plusieurs coups et au bout d'un certain nombre il était à terre, inconscient. Il restait faible malgré ses soins. Je n'imagine pas l'état d'Eden.

    Je le rattacha bien en attedant qu'il reprenne connaissnce.

    "-Oh le bébé  s'est réveillé?

    -Putain Marine, qu'est-ce qu tu fo-

    -Où est Eden, Sans?

    -Je ne sais pas.

    -Oh que si t'as intérêt à le savoir.

    -Je te dis que je ne sais pas!

    -Tu iras chercher mon grand." Un de ses yeux s'alluma en bleu, laissant une flamme sortir. Il essaya de bouger les mains mais il ne pouvait pas.

    "-Je te pensais pas comme ça Marine.

    -Moi non plus je ne me pensais pas comme ça, et je ne te pensais pas comme ça, trou du cul. Mais après ce que tu as fait à Eden, je ne pouvais pas rester là sans rien faire, tu vois.

    -Je ne peux plus supporter la guerre, c'est tout.

    -Parce que tu crois que moi je peux?

    -Bah ouais t'as l'air.

    -Tu sais ce que ça veut dire prendre sur soi?

    -Je n'y arrive pas. C'est impossible.

    -Tu peux y arriver Sans. Eden je suis sûre qu'elle ne supporte pas non plus tu sais. Et pourtant je suis sûre qu'elle faisait tout pour ne pas s'énerver. Parce qu'elle t'avais avec l'autre là. Moi je tiens le coup grâce à ma sœur et à Luna. TU IMAGINE CE QUE DOIT FAIRE EDEN? TU TE RENDS COMPTE DE CE QUE TU AS FAIT?" Je commençais à m'emporter. Cet enculé ne comprennais pas tout le mal qu'il devait infliger à Eden.

    "-DEPUIS QU'ELLE EST AVEC TOI SANS, TU NE FAIS QUE DE LA FAIRE SOUFFRIR MAIS ELLE TIENT LE COUP, VU TOUTES LES CONNERIES QUE TU AS FAITES, ET LÀ, SUR UN COUP’DE TÊTE TU DÉCIDE DE PARTIR? T'ES COMPLÉTEMENT CON!

    -Tu vas quand même pas me faire souffrir Marine, <<imagine Eden si elle verrait ça!>>

    -MAIS TU CROIS QUE J'EN AI QUELQUE CHOSE À FOUTRE DE TON GROS CUL LÀ? TU CROIS VRAIMENT QUE J'EN AI QUELQUE CHOSE À FOUTRE DE TOI? JE TE DÉTESTE SANS. J'EN AVAIS RIEN À FAIRE DE TOI JUSQU'À PRÉSENT. MAINTENANT JE TE HAIS DU PLUS PROFOND DE MON ÂME. JE N'HÉSITERAI PAS À TE TORTURER SI IL LE FAUT. DE TOUTE FAÇON, EDEN A BIEN PRIS CONSCIENCE QUE T'ES QU'UN ENCULÉ D'ÉGOÏSTE.

    -Mais elle à l'autre!

    -MAIS BIEN SÛR, ET ELLE VA S'EN CONTENTER, MÊME! NON MAIS SÉRIEUSEMENT, METS TOI À SA PLACE! T'ES QU'UN CONNARD SANS CŒUR QUI JE SUIS SÛRE FAIT QUE DE JOUER AVEC ELLE DEPUIS TOUT CE TEMPS JUSTE PARCE QU'ELLE EST BONNE!

    -Euh fin là c'est pas vrai par contr-

    -Ferme ta gueule. Tu comprends le concept? Tu veux que maman explique à bébé?" J'avais littéralement pété un câble. Avec tout ce qu'il avait fait subir à Eden, je pouvais encore lui pardonner. Mais il pigeait que dalle. Je vais devoir passer à la manière forte.

    Il me tirais une tronche remplie de mépris avec un coulis de vantardise pour relever un peu. Il ne pensait sans doute pas que je pourrait le tuer sans aucun remords. Il est en position de faiblesse, avec son œil bleu de merde. Il se croit trop fort.

    Je sortais un couteau et je pela sa peau. Il fit une grimace. J'avais un sourire au visage. J'aimais torturer ce gros con qui m'a foutu tout les espoirs du monde en espérant voir Eden.

    "-Alors ça fait moins le fier?

    -Fme... ferme ta gueule. Et arrête ça tout de suite. T'es juste une putain de psychopathe. Tu ne sais pas ce que je suis capable de faire.

    -Tu es en l'incapacité de faire quoi que ce soit mon grand, si ce n'est parler." Il avait les yeux vides, rongés par la haine. Ça fait du bien de torturer un véritable enculé.

    "-Je te préviens petit con, si tu me ramène pas Eden en sécurité quand je te lâcherai tu seras mort.

    -Tu ne saura même pas où je serai.

    -Je trouverai un moyen." Je finissais de peler sa peau. Oh, le pauvre chou, il était ensanglanté... J'ai pleuré dans mon cul.

    "-Eden t'en voudras toute ta vie, connasse. Elle ne voudra plus jamais te parler.

    -Avec quelle personne sera-t-elle encore susceptible de parler? Toi, qui la fait souffrir à longueur de temps, ou moi, qui était toujours gentille et qui ne fait que de faire à son enculé de petit ami  ce qu'il mérite?"

    Je restais avec Sans plusieurs heures comme ça, sans qu'il puisse bouger, à le faire souffrir physiquement, sans qu'il ne puisse rien faire. Luna arriva avec des objets tranchants. Je la regardais, le regard vide et mon corps ensanglanté. Je lui souris néanmoins parce que je l'aime. Pas comme l'autre con.

    "-Marine, on a des armes...

    -Merci Luna. Je suis désolée de pas venir tout de suite, j'attends que le gros con me donne des réponses.

    -Oh... ok. On se rejoindra au buffet. Bisous!"

    Je retournais au petit enculé qui souffrait de partout.

    "-Alors mon grand, ça fait quoi de souffrir car on a perdu quelqu'un qu'on aime?

    -Je te deteste.

    -Allez, dis moi où elle est, que je transplane pour la chercher avec les autres. Avec un peu de chance...tu dormiras peut-être dans un dortoir sans blessures."

    ___

    Et après  on sait pas ce qu'il a fait.

    BOn, je me faisais chier, et je me demandais comment je réagisserais si j'étais dans la fic et que Sans transplanerais à Poudlard sans Eden.

    MES SENTIMANGUES TRANSFÉRÉS DANS LA FIC! C'est beau n'est-ce pas?

    En tout caq je me répète, si Eden sama veut que je supprime ce truc, elle me le dit keurkeur


  • Commentaires

    1
    Mercredi 12 Juillet 2017 à 15:26

    Tu veux que je te dise ?

    T'es la personne la plus adorable du monde. Et en plus, c'est super bien écrit. Faudrait que tu continues et que tu écrives plus souvent, parce que c'est vachement bien. Mille fois mieux que ce que je fais (bon c'est pas comme si c'était dur, mais bon ^^') Vraiment, j'adore. Limite, je crois que je vais dire que c'est canon. Parce que t'as complètement géré.

    Et je me répète, mais t'es adorable. Épouse-moi. /poutre/

    • Voir les réponses
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :